Trucs et conseils pour faire du jus (le fameux juicing)

trucs et conseils pour faire du jus (juicing)

Boire de bons jus verts est le secret de bien des personnes resplendissantes de santé. (On pense juste à Jacynthe René, Audrey Sckoropad, Virginie Duval… Et à tous les stars comme Gwyneth et compagnie). Est-ce que vous avez inclus cette routine dans votre mode de vie? Moi oui! Et j’avais envie de vous partager ce que j’ai appris, un peu sur le tas, en lisant et en faisant de l’essai-erreur.

Vous pouvez aussi lire ma recette de jus énergisant ici.

Sans extracteur à jus

Tout d’abord, si l’achat d’un extracteur à jus n’est pas dans votre budget, sachez que d’autres options s’offrent à vous. Il y a le bon vieux presse-agrumes qui est très efficace pour tous les jus d’agrumes (dahhhhh).

Sinon, vous pouvez toujours les acheter déjà faits. La compagnie montréalaise Dose propose une gamme de jus pressés à froid quotidiennement qu’ils livrent à Montréal. Sans agents de conservation, à boire rapidement, ils contiennent tous les nutriments d’un jus pressé à la maison, ou presque. (Les études varient un peu là-dessus. Certains disent que dès qu’on brise la fibre du fruit ou du légume, il faut le consommer rapidement, puisque les chaînes des nutriments sont détruites). J’avais goûté à leur jus l’an passé, quand j’habitais Montréal, et ils étaient DÉ-LI-CIEUX. Vous pouvez même vous les faire livrer au bureau, ce qui est très pratique. Prix : entre 6 et 10 $ la bouteille. Il y a aussi la Station organique dans les Laurentides qui sont plusieurs points de vente dans le Grand Montréal :)

dose juice montreal

Malheureusement, les jus vendus en épicerie sont souvent bourrés de sucre et les agents de conservation / le processus de pasteurisation, que les compagnies n’ont pas le choix de faire si elles veulent que leur jus puissent être sur les tablettes d’épicerie, en font des options beaucoup moins santé qu’on le pense. Oui, Bolthouse Farms, je pense à toi. Tournez-vous plutôt vers les cafés et restaurants où ils font eux-mêmes leurs jus, quotidiennement.

Avec extracteur à jus

Judicieux achat. Si vous aimez les jus ou êtes tannées de dépenser une fortune dans les jus déjà faits, et/ou si, comme moi, vous n’avez simplement pas accès à des jus fraichement pressés dans votre quartier, ça vaut tellement l’investissement. Par contre, quelques points à savoir avant d’acheter :

  • Faire des jus, c’est long. Pour un verre de jus, ça prend beaucoup de fruits et légumes. Juste faire le jus lui-même prend quelques minutes. 
  • C’est super positif : vous allez grandement augmenter votre consommation de fruits et légumes… mais, ça va vous coûter plus cher d’épicerie.
  • Nettoyer le juicer, c’est chiant. Après chaque utilisation, vous devez le démonter et laver toutes les pièces.
  • Juicer, comme on dit, n’est pas une méthode pour perdre du poids. C’est une manière santé d’intégrer plus de fruits et légumes dans notre diète et de donner au corps tous les nutriments dont il a besoin. Même que des études prouvent que les diètes de jus font le contraire, puisque les jus ont un effet moins « bourrant » que la nourriture solide, donc on en consomme plus pour se sentir pleine. Ce qui veut dire qu’on ingère plus de calories au final.

Faire un jus et tout nettoyer prend en moyenne 10 minutes. Là vite de même, vous vous dites sûrement « ben là! Y’a rien là! ». Faites juste trouver un moment dans votre routine où vous pourrez intégrer ça. (Et soyez honnêtes avec vous : si vous n’êtes pas matinale, non, vous ne vous réveillerez pas 10 minutes plus tôt pour faire votre jus.) Si le seul moment s’avère être le soir, en rentrant chez vous, quand vous êtes exténuée, peut-être que vous ne le ferez pas.

power juicer guide du jus bulles et bottillons

 

Ça c’est mon juicer :)

Quelques trucs

Il y a des trucs à savoir quand on fait du jus.

  • Les avocats et les bananes NE VONT PAS dans les extracteurs à jus. Ils ne contiennent pas d’eau, donc vont juste péter votre extracteur. Gardez-les plutôt pour vos smoothies, ils donneront une texture crémeuse à votre breuvage. (Je mets toujours un avocat dans mon smoothie matinal, miam!)
  • Il faut toujours vous assurer que le bac de pulpe (ce qui accueillent tous les restants de vos fruits et légumes) soit bien aligné avec le juicer… Ça l’air con, mais ça m’est arrivé (plus qu’une fois, je l’avoue) de ne pas vérifier. Ça fait que ça revole partout dans la cuisine. Même qu’une fois, j’étais tellement dans la lune, LE BAC N’ÉTAIT MÊME PAS LÀ. Ahahah chéri rit encore de moi. Il y avait des carottes partoutttttt dans la cuisine.
  • Pas besoin d’enlever le coeur des fruits à petits pépins. Vous pouvez sacrez des pommes, des poires, etc. complètes dans le juicer!
  • Attention aux fruits avec des gros noyaux, il faut les enlever (pêches, mangues, etc.)
  • Pas besoin d’éplucher vos agrumes. Ça, c’est malade mental.
  • Allez-y molo avec le gingembre. Ça m’est arrivé quelque fois que mon jus piquait la gorge tellement y’avait de gingembre. Si vous vous faites une potion simple de jus, ne mettez pas plus qu’un morceau de 2 cm de gingembre, ça fera en masse la job.
  • Alternez un légume qui ne fait pas beaucoup de jus avec un qui en fait beaucoup. Comme ça, vous ne perdrez rien : le jus du second ramasse celui du premier. Je fais toujours suivre mon kale par du concombre, un citron, un fruit ou une carotte.

Mes ingrédients chouchous :

  • Kale
  • Citron
  • Gingembre
  • Carottes (ajoutent un gout sucré)
  • Concombres (sont remplis d’eau et ajoutent de la fraicheur)
  • Menthe et persil frais (plein de fraicheur aussi!)
  • Céleri (fait plein d’eau, ne coute pas trop cher et ne goute pas fort)

Si vous n’aimez pas trop les jus de légumes, commencez avec le concombre et le céleri. Vous allez voir, ça goûte super frais, pas fort et ça se marie bien avec vos fruits préférés.

Et vous, quel est votre jus préféré?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *