Ton lunch version pas plate #3

Que je ne vous entende pas chanter « Wake me up when september ends » avant encore une semaine, parce que le mois de septembre, je l’aime d’amour. Avant que les feuilles tombent en laissant derrière elles un paysage triste et décharné, on profite le plus possible des dernières journées de soleil et de chaleur. Je refuse donc encore de sortir ma mijoteuse de sa retraite estivale où elle dort paisiblement depuis quelques mois. Pour les deux prochaines semaines, je privilégie les saveurs décadentes et rafraîchissantes de l’été pour vos boîtes à lunch pas-encore-automnales. Merci de prévenir octobre qu’il peut prendre son temps avant de se pointer.

 

Des légumes pour dessert: Muffins aux courgettes

Muffins courgettes

Si je n’étais pas totalement in love avec la comm’ et toutes ses facettes, je me recyclerais sans aucun doute en nutritionniste. Côté recettes, c’est vers ceux-ci que je préfère me tourner lorsque je veux allier bon pour le bedon et bon pour les fesses. La recette de muffins aux courgettes d’Isabelle Huot, auteure de plusieurs livres dont Kilo Solution, est ca-po-tan-te! En plus d’être très peu grasse et sucrée, elle est aussi peu calorique par portion contrairement à la plupart de celles du genre. Win win!

 

Des pommes pas pour dessert: Salade de pois chiche

Salade pois chiche

Normalement, Ricardo, c’est mon boy d’automne mais cette recette est la seule qui me rappelle autant l’été en soulignant le fait que c’est la SAISON DES POMMES, ouiiiii! C’est bien bon une croustade ou une tarte, mais elles sont tout aussi délicieuses en plat principal, comme dans cette salade pois chiche méga facile à faire. Une portion de fruit dans une salade, c’est comme un petit rayon d’été dans son assiette, et on ne s’en passerait pas à l’approche des froides journées!

 

Collation croquante : Chips de Kale

Chips de kale

Il en existe des milliers de versions. En fait, il s’agit surtout d’une opération de pitchage d’épices au hasard sur des feuilles imbibées d’huile. Niaiseux de même. C’est toutefois dans le choix d’agencement des ingrédients qui fait toute la différence et donne une presque réelle impression de manger une vraie chip. Après quelques essais pas toujours fructueux (lire ici : pas mangeables), j’ai trouvé ZE combinaison.

– Une botte de kale (chou frisé)

– 2 c. à soupe d’huile de sésame grillée

– 1 c. à thé de sel d’ail

– 1 c. à thé de paprika

– Sel au goût

Préchauffez le four à 300. Mélangez l’huile et les épices dans un grand bol. Déchiquetez les feuilles de kale en belles grands chips. Mélangez les feuilles dans le bol avec les mains en s’assurant qu’elles soient bien enrobées du mélange. Étendre sur une plage à cuisson recouverte de papier parchemin sans les superposer. Cuire au four une quinzaine de minutes, en vérifiant aux 5 minutes et en les tournant lorsqu’elles deviennent croquantes. Conseil VRAIMENT pratique : selon la grosseur des feuilles et la quantité d’huile sur celles-ci, le temps de cuisson peut varier considérablement. Rester à côté du four est une bonne idée pour ne pas brûler sa batch.

Bonne préparation de semaine les cuties :)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *