Retour sur CHICKS ON WHEELS

Comme ambassadrice Oakley, je dois faire des choses vraiment l’fun, comme organiser des événements. Mais pas n’importe lesquels! Des événements pour femmes seulement, qui incitent les participantes à bouger, à se dépasser et à sortir un peu (ou beaucoup, c’est selon) de leur zone de confort.

Ma #OakleySister Maryse Paquette et moi avons donc décider d’organiser une initiation au longboard! Pour moi, c’est le genre d’activité que j’avais toujours voulu essayé, mais que je n’avais jamais été game de faire toute seule. Je me voyais mal m’équiper et aller me promener seule dans les rues (sans parler des côtes), au risque de mourir.

On s’est donc lancées là-dedans de manière très hystérique, avec beaucoup de cris aigus et d’enthousiasme. Ça nous prenait d’abord des planches pour que les filles puissent essayer sans nécessairement s’équiper au complet. La gang de Restless Longboards, une compagnie d’ici, a embarqué sans hésiter. Elle a fourni les planches et les casques à tout le monde :)

Nous fallait ensuite une coach inspirante. Rencontrez Cassandra Duchesne, une fille qui a participé à ses premières COUPES DU MONDE (rien de moins) cette année! Cassandra a été aidées de ses co riders de chez Restless, Nikolas Desmarais et Louis-Félix Laroche-Morin (thanks les boys!)

chicks on wheels oakley cassandra duchesne

La journée a été vraiment cool! Tout d’abord, chaque fille a monté sa propre planche, selon ses goûts. Nous avions le choix de plusieurs modèles de planches, des tonnes de couleurs de roues et une belle sélection de couleurs de trucks (of course, j’ai choisi une planche plein de dessins, des trucks rose fluo et des roues jaune fluo). Puis, Christian, le proprio de Restless, nous a montré comment assembler nos planches. On a fait ça toutes seules comme des grandes!

Une fois nos planches prêtes, on a appris à rider sans pente, simplement en poussant. Cette étape nous a vraiment toutes aidées à devenir plus confortable sur notre board et est essentielle pour apprendre les techniques de base (genre, freiner.)

chicks on wheels intro au longboard

Pause lunch pendant laquelle Maryse nous a montré comment faire des bracelets d’amitié, ouiiiiiii! Après le dîner, c’était fini le niaisage. On commençait les côtes, avec des cônes pour faire du slalom, rien de moins.

Je vous jure, toutes les filles ont été capables. Même celles qui n’avait JAMAIS mis les pieds sur une planche (c’était presque toutes notre cas en fait). Même celles qui ne sont pas adeptes de sports plus « extrêmes ». Tout le monde a respecté son rythme et tout le monde a été capable :D #fierté

Cassandra était ben impressionnée par nos talents, elle a décidé de nous amener dans un spot secret pour qu’on commence à slider. T’sais là, prendre un virage en mettant sa main à terre? Ouais, on a fait ça!

Encore là, les coaches ont été vraiment sur la coche pour nous montrer comment faire, respecter le rythme de chacune. Si ma mémoire est bonne, je pense bien que ça aussi, toutes les filles ont été capables. ET C’ÉTAIT TRIPPANT!

Mais pour vrai, je pense que le plus trippant, c’était de voir l’amélioration de tout le monde et surtout, la fierté de chaque fille. Hey c’est pas rien apprendre à faire du longboard! Elles (moi incluse) étaient tellement contentes de réussir à slalomer ou à slider. Et aucune d’elle ne pensait réussir à faire ça quand elles se sont levées le matin même.

Josée-Anne Sarazin-Côté chicks on wheels

Moi qui slide :D

C’est ça la beauté des événements Oakley les filles. (Ou toutes les initiatives du genre). C’est donner les outils nécessaires et rassembler des filles pour que, toutes ensemble, elles se dépassent, sortent de leur zone de confort et soient fières d’elles.

En tout cas, moi j’ai été fière en tabaourette de toutes les participantes.

Ça vous intéresse? Bonne nouvelle! Il y a un 2e CHICKS ON WHEELS à Québec, le 4 octobre. Tous les détails sont sur la page de l’événement Facebook. Pour 30 $, vous avez tout l’équipement d’inclus et le coaching. Y’a même un show de Groenland à la fin de la journée, SAY WHAT? Et si vous avez vraiment la piqûre (ce qu’on espère), vous pourrez repartir avec votre planche en fin de journée pour 150 $ (c’est comme 35 % de rabais, c’est vraiment un bon prix). Alors, allez-vous participer?

RIDE ON LES GIRLS!

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *