Ma journée typique de blogueuse

Dans le groupe Facebook de l’Académie du Blogue (allez-y si le démarrage de blogue vous intéresse ou si vous avez déjà un blogue, c’est gratuit et c’est la plus belle famille du Web!), les questions qu’on me pose souvent sont en lien avec mon mode de vie, faire de l’argent avec son blogue, quelle est ma journée typique, etc. Au lieu de faire les commentaires les plus longs de l’histoire de l’humanité, je prends ce genre de question en note et j’y réponds en article :) Aujourd’hui : quelle est ma journée typique en tant que blogueuse? 

D’abord, il faut comprendre que pour mon blogue, je suis seule. Donc ça diffère certainement d’une blogueuse qui a plein de collaborateurs ou une fashionista qui a plein de beaux photoshoots! À moins que je fasse des photoshoots en joggings?

Mes journées varient énormément d’une à l’autre (la beauté d’être blogueuse!), mais ça peut ressembler à ça :)

En avant-midi

D’abord, je me lève vers 6 h 30 – 7 h. Je fais le lit – mon nouveau truc pour être plus productive! J’avais lu ça dans un article, comme quoi faire son lit en se levant aide à la productivité, parce que c’est comme si tu cochais ta première tâche de la journée, tu commences ça like a boss t’sais! Je dois dire, à date ça fonctionne bien et c’est toujours l’fun quand on arrive pour se coucher dans un beau lit tout fait :)

Je fais mon café et mon déjeuner (si j’ai eu de la présence d’esprit la veille, j’ai simplement à sortir mes overnight oats du frigo, yeah!) et je monte ça à mon bureau. Bon là, ne me jugez pas. J’ai habité seule pendant presque 9 ans et j’ai développé la très mauvaise habitude de manger en écoutant la télé. En même temps, c’est comme mon break de cerveau. Alors je déjeune en écoutant mon émission Netflix du moment, qui n’est pas trop longue, ni trop intense, sinon c’est difficile d’écouter juste un épisode. Ces temps-ci, j’écoute Scrubs et il y a 8 saisons, donc je suis bonne pour quelques mois :P

Vers 7 h 15, 7 h 30, c’est là que ma journée commence! Je débute par une tournée des courriels et des médias sociaux. Je m’en sors rarement en bas de 1 h, surtout que j’arrête souvent de répondre vers 18, 19 h la veille. (Pas tout le temps, mais j’essaie!). Et à gérer 3 pages Facebook (dont 2 très actives), 2 groupes Facebook, 2 Instagram, les courriels pour 2 business… Je peux vous dire qu’en juste une nuit, il s’en passe des affaires ahah!

Vers 9 h 30 j’ai normalement terminé, alors je passe en mode créatif. C’est souvent là que je vais écrire mon article de la journée, l’infolettre pour Fit Hippie (je néglige trop celle pour Bulles & Bottillons, j’essaie vraiment d’y remédier bientôt!), une nouvelle page de retraite, un nouveau programme, un nouveau e-book, etc. Bref, ce qui demande de la belle rédaction :) Je fais ça jusqu’à l’heure du dîner.

Je me fais toujours une grosse salade qui pèse à peu près 10 livres et qui me prend 45 minutes à manger (parfait pour un autre épisode de Scrubs pour décrocher un peu ou je lis!).

Quand je ne suis pas dans les grosses périodes de rush, j’essaie de faire de l’exercice (courir ou yoga d’habitude) soit  juste avant le dîner ou en fin de journée. J’aime mieux le faire le ventre presque vide, donc j’y vais avant les repas. Mais dans les périodes intenses, c’est malheureusement ce qui prend le bord. Quoi que là, j’habiterai bientôt en lieu de surf (enfinnnn), donc je pense que je vais moins négliger le sport et que même en période de rush, ça ne prendra pas le bord.

L’après-midi

Ensuite, je dirais que de 13 h 30 à 15 h, je ne sais jamais où passe ce temps ahah! Je réponds beaucoup sur les médias sociaux, à d’autres courriels, aux demandes diverses et sans que je m’en rende compte, il est 15 h. Et là je suis comme iiiiii la journée achève, faut que je sois productive!

C’est souvent là que je vais travailler sur des nouveaux événements ou des nouveaux produits. Que ce soit pour Fit Hippie, Bulles & Bottillons ou l’Académie du Blogue. Je fais les visuels, révise le contenu, fais les suivis avec les différents fournisseurs.

Et j’essaie de terminer ma journée pour 18 h, max 19 h. Ce n’est pas rare que je viens retravailler une petite heure en soirée, mais si chéri est là, j’essaie vraiment de tout couper quand je termine, jusqu’au lendemain matin.

Comme j’ai des assez grosses journées, j’ai VRAIMENT besoin de sommeil. Je dors pas mal tout le temps 9 h par nuit. Moins que ça et je suis un peu groggy et moins productive le lendemain. Ça c’est un endroit où je n’accepte pas de couper. Le sommeil est vital est pour être forme, allumée, motivée.

Ma réalité

Je travaille beaucoup, je ne vais pas vous le cacher! Certaines personnes lèveraient le nez sur mon mode de vie, qui a trop de travail et pas assez du reste. Mais je suis à la tête de 2, bientôt 3 business, je n’ai pas encore d’enfants, mon chum travaille beaucoup aussi et je suis en super santé et me porte vraiment bien, en plus d’adorer ce que je fais! Alors je ne vois pas pourquoi ça dérangerait et pourquoi je ne mettrais pas de l’énergie dans mes entreprises pendant que j’ai le temps :)

Mais j’écoute aussi beaucoup mon corps. Surtout mon cerveau en fait. Quand il a besoin d’un break, je ne culpabilise pas de lire ou Netflixer une journée où j’aurais dû travailler. Et je suis flexible sur mon horaire. Comme je sais que je travaille beaucoup, je ne me gêne pas pour couper mes journées en allant voir des amies, en allant chiller avec ma mère quand elle est en congé ou en faisant mes commissions en même temps que je dois aller à Montréal pour une rencontre mettons.

Je suis une grande adepte du papier pour m’aider à travers tout ça, parce que je dois être organisée en tabarnouche pour arriver à tout faire. J’ai un méga calendrier sur mon mur avec tous les événements de l’année pour ne rien oublier. J’ai mon agenda papier, pour ne pas oublier les rendez-vous et les rencontres téléphoniques. J’ai un cahier pour noter toutes mes idées. Un autre pour bâtir toutes mes formations, conférences et événements. J’ai des to-do list, que j’écris à la main chaque soir en terminant ma journée (comme ça je me couche en paix, sans avoir peur d’oublier quelque chose). Je fais des listes quotidiennes et des listes pour la semaine, qui sont toutes divisées par projet : Fit Hippie, Bulles & Bottillons, Académie du Blogue et autres cossins perso. J’ai un gros pad où je peux arracher les pages que j’utilise pour les trucs random, les listes d’épicerie, les horaires de publications sur les médias sociaux, etc.

Bref, ma vie tourne autour de mes cahiers, du papier et des listes!

Et mon ordinateur. Mon chum rit tout le temps de moi en disant que j’épouserais mon ordinateur si je pouvais. Mais je ne dois pas être la seule travailleuse online qui capote de même sur son ordi, han?

Donc voilà! Mes journées se ressemblent rarement, mais elles comprennent pas mal tout le temps de la rédaction, de la gestion de projets et l’organisation d’événements. Et de temps en temps, c’est l’heure d’animer tous ces beaux événements. Et ça, c’est tellement l’fun <3

La beauté d’être blogueuse et entrepreneure, c’est d’être son patron, de ne pas avoir d’horaire, d’avoir un travail complètement passionnant, duquel on a de la difficulté à décrocher. Si vous voulez en faire un mode de vie, je veux juste vous dire que c’est vraiment possible. Oui, ça demande du travail (mais qu’est-ce qui n’en demande pas?), mais ça se fait.

N’hésitez pas si vous avez des questions :)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Merci pour le partage de cet article très intéressant ! Pourvoir organiser ses journées comme on le sent, quel pied !
    Et… la question qui tue : en combien de temps ? Combien de temps t’as t-il fallu pour arriver à être «bloggeuse pro» / à être suffisamment autonome financièrement pour en faire ton activité principale ? On s’entend que le résultat variera complètement en fonction des personnes, mais pour ton expérience à toi, ça donne quoi ?

  • C’est très intéressant de lire ta  »journée typique » :) Je vois que tu commences tes journées de bonne heure, perso, je vis avec un copain qui travaille de soir, donc je commence mes journées bcp plus tard.. Crois-tu que les heures auxquelles on travaille peuvent avoir bcp d’importance/ influence sur la rentabilité et l’efficacité du blog? Si je mets mon contenu en ligne en soirée plutôt qu’en apres-midi, est-ce que ça va avoir un gros impact négatif? Merci si tu prends le temps de me donner une réponse :)

    • Elle a quand même changé depuis que je suis maman (je m’adapte à l’horaire de bébé!) et surtout, parce que j’ai énormément diminué mes heures (je viens justement de publier un article sur le sujet aujourd’hui même!) :)
      Mais pour répondre à ta question, non, je pense que ça n’a aucune influence. L’important, c’est de travailler quand tu peux et idéalement, dans tes heures de grande productivité à toi. Pour mettre le contenu en ligne, c’est vraiment pas grave. De toute façon, là où l’heure est importante, c’est sur les médias sociaux. Et là, tu mets en ligne (ou tu programmes) pour l’heure que tu veux. J’espère que ça t’aide :) xx