Ma grossesse

Je suis maintenant à presque 26 semaines de grossesse et je me disais que ça serait sympathique de vous faire un petit article sur le sujet! En plus, ça semblait vous intéresser sur la page Facebook, YAY!

Alors, comment se déroule ma grossesse?

Bon, là c’est vraiment plate, parce que j’avais tellement une belle grossesse bébé fafa depuis le début, mais depuis environ une semaine, ça commence à être plus difficile!

Les 24 premières semaines ont été easy breezy. Sans blague, à part de la fatigue, qui est tout à fait normale, je n’ai pratiquement pas eu de symptômes. Les 10 premières semaines, j’étais au Nicaragua et la chaleur était incommodante pour les nausées. Je devais manger VRAIMENT rapidement en me réveillant, sinon le mal de coeur me pognait. Mais dès que je mangeais, ça partait. Puis une fois rentrée au Québec, ça s’est tout estompé.

Mais depuis une semaine, j’ai le nerf sciatique bloqué ben raide. Ça me fait mal dès que je bouge. Et sans aucun préavis. Il n’y a pas un type de mouvement particulier qui semble déclencher les douleurs, mais à peu près n’importe quoi que je fais ahah! Et je dors super mal. Je suis fatiguée, avec les hormones dans le tapis et je marche comme une mémé de 103 ans.

Outre ça, ça va super bien (lol). Non mais sans blague, j’ai quand même de la chance, j’ai très peu de symptômes désagréables, je continue de faire toutes les activités que j’aime, je suis en forme, je travaille bien (ça aide à la créativité toutes ces hormones!) et je n’ai pas pris beaucoup de poids à part ma belle bédaine (mais je mange beaucoup, à ma faim et mon médecin me dit de ne pas m’en faire avec ça, tant que je mange à ma faim, tout roule).

IMG_4093

Bébé bouge sans cesse, elle pète la forme! Ça me rend toujours aussi heureuse de la sentir bouger, je trouve ça tellement magique. Stan réussit à la sentir souvent aussi, j’adore voir ses yeux briller quand ça se produit. Et on commence à voir mon ventre bouger quand elle donne des coups! D’ailleurs, je l’ai sentie très tôt, à 15 semaines et demi environ. La première fois nous a mis les larmes aux yeux.

Mon ventre qui a grossi à une vitesse phénoménale au début a ralenti le rythme (heureusement). Je pense que j’ai un ventre “normal” pour le stade où je suis rendue là, versus le début où je me faisais dire OMG MAIS TU DOIS AVOIR DES JUMEAUX (non), MAIS TU ES À QUOI, 7 MOIS?? (non, 3 et demi à l’époque).

Sinon, on est suivis à l’hôpital Ste-Justine. Si vous faites 1 + 1 = 2… Je suis tombée enceinte au Nicaragua et j’ai eu le OK pour y retourner. Donc oui, j’ai eu le Zika. (On ne peut l’avoir qu’une fois dans sa vie, ensuite on est immunisé à vie).

Il faut savoir deux choses : d’abord, c’est tellement récent comme problème que les médecins n’ont pas de données ou de statistiques à nous donner. On ne connait pas les risques que notre bébé développe un problème suite à ça. On sait que c’est assez faible, mais sans plus. Et si jamais elle a été infectée, ça ne veut pas non plus dire qu’elle développera une malformation. Certains bébés atteints du virus sont aujourd’hui en parfaite santé.

Deuxièmement, oui dans les pays d’Amérique centrale et du Sud, le Zika est là, très présent. Si vous êtes enceinte, n’y allez pas et évitez vous ce stress. Le mieux est d’en parler avec votre médecin pour avoir son opinion médical sur le sujet et les données les plus récentes sur les endroits à éviter.

Donc, c’est pour ça qu’on reste au Québec pour l’accouchement et la majorité de la grossesse. Cette petite cocotte fait déjà à sa tête et chamboule nos plans :) Comme on est super bien suivis là-bas et que c’est une des meilleures équipes d’Amérique du Nord pour le Zika et maladies infectieuses, c’était simplement logique pour nous de rester.

IMG_2730

Mini bédaine de 8 ou 9 semaines, en direct du Nicaragua. Je pense que c’est la première photo où on la voyait ^_^

On vit ça bien honnêtement. On a choisi de ne pas s’en faire. Parce que ça ne donnerait absolument rien, sauf de nous causer du stress inutile. On est super confiants, on sait que notre bébé va bien. Elle nous le démontre sans cesse! Tout va bien aller, c’est ce qu’on se dit. Et chaque mois, on a un rendez-vous de suivi et une échographie, donc on suit de près le développement de ce beau petit bébé! Le côté positif de tout ça (faut bien en trouver!), c’est qu’on a plein d’échographies! C’est toujours aussi magique et magnifique de voir notre bébé bouger et être en santé, de réellement la voir. Et sur les dernières photos qu’on a eu, on commence à voir à qui elle ressemble (OMG!!). Elle a le plus mignon des petits nez, qui ressemble à celui de son papa, et ma bouche.

Je suis un peu déçue d’accoucher à l’hôpital, je voulais vraiment faire ça en maison de naissance, avec une sage-femme, mais ça sera pour une prochaine fois. Je pense quand même prendre une accompagnante à la naissance, pour avoir ce côté plus naturel que je souhaitais.

Mais sinon, je suis ben hippie dans ma grossesse haha. Mon livre préféré jusqu’à maintenant est le Guide de la grossesse holistique, de Deepak Chopra. C’est une approche pleine-conscience de la grossesse qui m’a vraiment plue. En gros, ça dit de vivre chaque moment, de prendre conscience que tout ce qu’on fait, mange, ressent, écoute, etc. a un effet sur le bébé, de profiter de ces 9 mois qui sont vraiment magiques, etc.

IMG_3956

Je prends full soin de moi, probablement plus que jamais dans ma vie. Je prends plus de moments de détente, je me fais masser, je suis à l’écoute de mon corps, je me force à faire des siestes (ok, c’est vraiment bizarre, mais je n’aime pas faire des siestes!), je mange bien. Sérieux, j’adore être enceinte. C’est la seule fois de ma vie que je vais l’être en pouvant autant en profiter (je me doute qu’avec d’autres enfants de qui s’occuper, ça ne doit pas être la même game), alors c’est exactement ce que je fais : j’en profite!

Stan est un amour. Méga à l’écoute, super impliqué, il prend tellement soin de moi. JE CAPOTE.

On flotte sur un petit nuage de bonheur et béatitude, genre ben voyons qu’on a de la chance de même dans la vie et ça se peut pas être heureux de même. On en profite, on se doute qu’avec un nouveau-né, la game va changer pas mal!

Sinon, on est fidèle à nous-même : très go with the flow. Peut-être trop? On se retrouve pas super préparés (lire : pas du tout préparés) à 3 mois de l’accouchement. On attendait toujours d’être fixés sur les prochains mois pour faire avancer les choses, t’sais on n’allait pas s’équiper si on quittait pour la France dans 3 semaines! On est finalement fixés, on s’installe au Québec à notre retour de “vacances” en France, début janvier, pour à peu près 6 mois. On va avoir un chez-nous, donc on va pouvoir un peu mieux s’installer que dans ma chambre de petite fille chez maman.

Pour l’instant, on a genre 15 morceaux de linge, 3 toutous et une lampe. LOL.

On essaie aussi full de faire des achats locaux, seconde-main, socialement responsables et de demander aux gens qui nous gâtent d’en faire autant. C’est très important pour nous de ne pas se ramasser avec des bébelles et cossins en plastique made in China aux couleurs criardes. Vous voyez le genre.

Et en rafales, quelques observations random sur la grossesse pour conclure ce long article!

  • Je suis toujours autant fascinée par mon nombril qui a “popé”
  • J’ai vraiment souvent envie de pleurer pour des niaiseries. Genre une chanson que je trouve belle, quand je pense à quelque chose qui m’émeut, quand on me parle bête, quand je suis fatiguée… Il y a presque eu un melt-down général quand j’étais à l’aéroport Charles-de-Gaule pour trouver mon train, que j’étais à la minute près et qu’il n’y avait pas moyen de trouver des foutues indications! Je tournais sur moi-même, l’air désespérée et perdue et je sentais les larmes monter, mes lèvres trembler. J’étais à deux doigts de m’asseoir par terre, pleurer à gros sanglots et abandonner. Ah aussi, chaque fois que quelque chose bug quand je travaille.
  • Je marche en cowboy, toujours un peu plus chaque jour.
  • L’aspect pas rapport des cravings m’impressionne. Ça peut surgir n’importe quand et être n’importe quoi. L’autre jour, j’ai bu 1 litre (UN LITRE!!!) de lait de poule en 2 jours.
  • Je peux encore surfer, mais demandez-moi pas de monter un bébé côte. Ça, c’est au-dessus de mes forces. (Je ne sais pas non plus où est la logique de mon corps là-dedans.)
  • Je suis convaincue que ma fille va naître le 17 mars, parce que c’est la sortie du film La belle et la bête, que j’attends depuis 2 ans, et j’ai un feeling que je ne pourrai pas aller le voir à cause de ça. (Elle est prévue pour le 28 mars)
  • J’ai tâté mes seins chaque jour les 3 premiers je pense, ben impressionnée par leur grosseur, avec une face de “tabarnouche check moi ça!”

Voilà! Merci de m’avoir lue et n’hésitez pas à me partager vos conseils (surtout pour le sciatique OMG) ou vos histoires ♥

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Hey Josée-Anne !! Je suis super contente que ta grossesse se déroule pour le mieux ! C’est toujours rigolo de te lire ! :) Pour ton sciatique, tu peux consulter un physiothérapeute (en France c’est des kinésithérapeutes si je ne me trompe pas !) Je suis pas mal sûre que ça peut t’aider !! – Parole de physio :D

  • Josée-Anne, tu es tellement inspirante. Dans tous tes textes, on lit qu’au final, l’important c’est de croire en soit et de ne pas se laisser démotiver par les montagnes qui se dressent entre nous et nos rêves. Quand j’ai des high, sais que j’ai tout le potentiel du monde entre mes mains, mais je me laisse trop facilement emporter par le courant du train-train quotidien que j’en oublie souvent ma réelle valeur. Merci pour tes textes. Bonne chance pour le restant de ta grossesse. Tout va bien se passer. Tu es géniale! Merci pour ton beau travail.

    Si tu as 2 minutes, viens jeter un coup d’oeil à http://www.larouquine.ca, blogue sur laquelle je collabore avec la jolie Alexandra Phillibert.

    PS: J’arrête de niaiser et je m’offre ton e-book pour Noël, cadeau de moi à moi! About time!
    Joyeuses fêtes!