Les pires meilleurs choix du café du coin

Il me semble que chaque nouvelle saison entraîne avec elle de nouvelles habitudes et il va sans dire que l’automne, c’est le cocooning. Nous sommes non seulement attirés vers les gros pulls, foulards et doudous, mais aussi vers tout ce qui est réconfortant… et qui se mange! En octobre, les Starbucks de ce monde sont sans grand étonnement envahis par une marée de jeunes filles en quête du parfait moment de réconfort devant une boisson chaude. Qui dit boisson chaude du commerce dit malheureusement SUCRE en quantité industrielle, sans parler de tout les mots tabous qui viennent avec. Il est heureusement plus simple qu’on le croit de faire un choix plus astucieux, voire santé, parmi l’étalage de produits qu’on nous présente à coûts exorbitants.

L’option automnale

Pumpkin spice latte

Loin de moi l’idée de vouloir scrapper votre saison préférée mais de grâce, évitez les cafés sucrés comme réveil-matin! Un café noir contient moins de 2 calories, 0 gramme de glucides ou 0 gramme de lipides. En comparaison, mais je ne vous apprends rien (j’espère!), un moyen Pumpkin spice latte du Starbucks contient 50g (!!!!!!!!!!!!!!!!!) de sucre.C’est hallucinant lorsqu’on réalise que leur grosse brioche au chocolat en contient autant.

cinnamon latte

Alors pour retrouver cette douce saveur d’automne dans notre tasse sans tout le reste, on commande quoi? Qui dit citrouille dit évidemment cannelle et muscade! On opte pour la même grandeur de café en demandant au barista de nous y ajouter 1/4 de lait mousseux écrémé. Avant d’y apposer le couvercle de transport, on saupoudre d’un peu beaucoup de cannelle et de muscade et on mélange le tout au lait qui se diluera dans le café. De cette façon, on retranche plus de la moitié des calories, on coupe le sucre et on a tout de même l’impression de se gâter. #winwin

L’option Matcha

Thé vert matcha latte

 

Ce qu’il y a de pire avec les boissons sur le pouce, c’est l’utilisation d’ingrédients à la base santés qui bernent les consommateurs moins avertis. Le thé vert matcha, consommé traditionnellement, est reconnu pour ses nombreux bienfaits dont sa forte concentration en antioxydants. Chez Second Cup, la proposition d’un bon latté au thé vert Matcha semble judicieuse.  Mauvaise nouvelle ici : son format moyen contient 310 calories et 8g de gras. Ouch!

Thé vert matcha frappé

Et si on est gaga du thé vert Matcha et trop paresseuse pour s’en faire un à la maison? La meilleure alternative, sans être un choix sain à 100 %, est de choisir le thé vert Matcha frappé qui lui, ne fournit que 190 calories pour 3,5 g de gras. Ce n’est pas l’idéal, mais on réduit de moitié les éléments moins tentants du premier choix.

 

 Conseils pour faire de meilleurs choix

– La crème fouettée est-elle vraiment nécessaire? En la remplaçant par du lait mousseux, vous retranchez près de 80 calories.

– Pour la quantité d’une boisson, le pourcentage de matières grasses du lait n’a pas une incidence trop importante. La crème, oui.

– Les boissons sucrées à saveurs alléchantes (citrouille, cannelle, caramel, pain d’épices, etc.) sont articifielles, bourrées de sucre et contiennent souvent peu de café.

– Gardez en tête que ces compagnies priment sur le marketing avant tout et que jouer avec les mots est monnaie courante; votre « thé » chai latté du Second Cup n’est en fait qu’une poudre mélangée à de l’eau.

– Puisqu’il est presque impossible de trouver BIEN dans ces restaurants, on pense MIEUX.

Il ne s’agit pas ici d’éviter à tout prix les sucreries, un mode de vie sain réside dans l’équilibre qu’on trouve entre les bonnes choses et les moins bonnes. Toutefois, il est primordial d’être conscient des quantités phénoménales de gras, de sucre et de calories qu’on ingère en croyant faire un choix censé.

 

Bon café les cuties!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *