La minute Classy Lipstick : New Year, New Me (ou presque)

22 ans bientôt 23. J’ai l’impression d’être encore hier une petite fille. Comme si tout d’un coup, ma vie se mettait en place, sans même que j’aie eu le temps de fermer les yeux. Le temps. Tout est une question de temps. On dit bien souvent que le temps arrange les choses. Certes, celui-ci arrange les choses, mais ne faut-il pas oublier qu’une poussée de volonté et de courage, favorise le tout. Pour ma part, grande impatiente, j’ai l’impression que tout se déroule trop vite. Ayant décidé de vivre ma vie à 100 miles à l’heure, ne voulant rien manquer, je réalise qu’être partout  donne parfois l’impression d’aller nulle part.

positive-vibes-only

2014 fut selon moi une année de changement, majoritairement. À peine plongée dans la nouvelle année, je constate que j’ai appris beaucoup et j’en ressors gagnante. 2014 fût l’année où j’ai repris le contrôle sur moi. J’ai pris de bonnes décisions et de bonnes habitudes. J’ai également choisi  de voir auprès de qui mon énergie devait se consumer. J’ai décidé de chasser tout négatif. POSITIVE VIBES ONLY! ( la citation qu’on trouvera sur la majorité des comptes instagram des filles âgées entre 15 et 23 ans). J’ai passé à travers une vague d’émotions les plus différentes les unes des autres.  J’ai appris à mes dépends que parfois, être forte est la seule option possible, même si on ne se sent malheureusement pas à la hauteur. Ici je parle de ma maman, de l’accompagner dans son moment de vie rough. Parce que oui le cancer c’est rough. Ce n’est pas toujours rose, comme les petits rubans pour la cause. Revenir à la maison auprès d’elle, fut un geste avec  beaucoup plus d’ampleur que ce que je croyais. Un geste pas toujours facile. Un geste qui m’a permis d’accepter que je ne pouvais pas changer les choses telles qu’elles sont et que c’est comme ça, c’est la vie.

J’ai également réalisé que j’étais bien seule. Je sais ce que je veux et ce dont je ne veux pas.
‘’ Vaut mieux être seule que mal accompagnée ‘’ m’ont répéter les vieilles tantes dans mes partys  de noël. La phrase fatidique, mais pourtant, si pleine de bon sens.

sex and the city

 

J’ai apprivoisé mes moments de tranquillité, me laissant écouter mes séries de filles sur Netflix et dormir en étoile comme bon me semble.  L’absence de constamment avoir à me justifier, à m’engager et à donner, m’a fait le plus grand bien.  Cependant, avec du recul, je constate que notre génération se dirige vers quelque chose d’inhabituel au passé. Comme si, on n’en avait pas assez. Comme si on souffrait d’un certain manque. J’ai déjà entendu, qu’il ne faut jamais se contenter. Selon moi, si on associe ce dire aux accomplissements, aux succès, aux défis, cette phrase prend tout son sens. Par contre, coté relations, je m’étonne toujours de voir le copain si amoureux de mon amie, s’afficher sans scrupules sur Tinder ou offrir un vodka-lime qui goûte le cheap, à la petite blonde au bar du fond. On dirait que certains prennent plaisir à déjouer les limites. Je me demande si on va revenir aux grands amours, ceux qui commencent avec l’envolée de monarques dans l’ventre, quand notre crush nous prend la main pour la première fois. Les grands amours qui commencent ainsi et ne se terminent jamais.

The notebook

 

Quand le décompte se fait le 31 décembre au soir, on a tout plein d’attentes. Le cœur gros de nostalgie et la tête remplie de futurs projets. J’ai décidé cette année que je ne deviendrai pas une nouvelle personne. Je veux donner le meilleur de moi-même, me dépasser, tout en restant celle que je suis. La fille au franc parlé, la fille aux envies de célébrer, la fille qui a des buts et des objectifs, la fille au rire contagieux, la fille passionnée que j’suis.  Je resterai celle-là, en lui rappelant constamment que tout est une question de temps.  Celui qu’on prend pour nous, celui pour les amies, la famille et tous les beaux moments qui viennent avec.

Soyez prêtes, 2015 sera la bonne!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *