Guide voyage : Big Island, Hawaii

Mon voyage a Hawaii a été l’un des plus beaux de ma vie. J’ai me suis gâtée avec les déplacements au cours des dernières années et chaque fois que je fais un voyage, je me dis que je vais écrire sur le sujet. Je suis allée à Budapest en mai dernier et ce n’est toujours pas fait…

Avec Hawaii, je me suis donnée comme objectif de le faire dès mon retour. Et ça tombe bien, avec les températures arctiques que subit le Québec ces temps-ci, ça nous fera tous voyager un peu :)

Big Island

Tout d’abord, Hawaii est composé de plusieurs iles. La plus grosse, Big Island, est aussi la moins habitée et la moins touristique de toutes. C’est là que j’ai passé 15 merveilleux jours. C’est aussi la plus abordable et celle qui a le plus à offrir.

Sur l’ile, qui fait environ 300 kilomètres de diamètre, on retrouve 11 climats différents, allant de la jungle tropicale à la toundra, en passant par le désert aride et les prairies humides. C’est vraiment impressionnant de faire 1 heure de route et de voir tout ça. On peut être à la plage, conduire à travers un champ de lave, puis arriver dans les montagnes, où la température chute, pour finalement arriver au sommet du Mauna Kea, où il y a de la neige éternelle.

guide voyage hawaii big island carte

L’Est

Le côté Est de l’ile est le plus humide. On y trouve un climat très tropical, avec beaucoup de précipitations. La capitale, Hilo, s’y trouve. Avec le Sud, c’est l’endroit le moins touristique. Les plages de sable blanc, où les touristes se concentrent, sont loin. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à voir!

Avec le climat du coin, la région regorge de jungles luxuriantes et de chutes. Akaka Falls est la plus populaire et la plus impressionnante, avec une hauteur de plus de 400 pieds. Pour y accéder, il faut marcher dans une jungle, comprenant des bambous immenses, pendant une quinzaine de minutes. Le chemin est pavé et il y a des frais de 5 $ par voiture pour le stationnement.

guide-voyage-hawaii-big-island-akaka-fallsAkaka Falls. Photo : Bulles + Bottillons 

Rainbow Falls est dans la ville d’Hilo. En saison de grosses précipitations, elle a un débit impressionnant, qui créé souvent de magnifiques arcs-en-ciels. (On comprend d’où vient son nom). L’accès est gratuit et elle est visible du stationnement. Si vous passez dans le coin, ça vaut les quelques minutes d’arrêt. Malheureusement pour nous, son débit était très bas quand nous y sommes allés.

Un peu au Nord d’Hilo se trouve le Hawaii Tropical Botanical Garden, une jungle protégée. Accessible via une route scénique de 4 miles, vous pourrez vous arrêter à peu près n’importe où pour rejoindre les sentiers qui descendent vers l’océan. Les points de vue sont magnifiques et la végétation est impressionnante. Vous pouvez y accéder gratuitement de cette façon, ou vous rendre au stationnement de l’accueil des visiteurs (vers la fin de la route), où vous pourrez avoir une visite guidée des lieux (15 $).

guide-voyage-hawaii-big-island-jardin-botanique

Un des nombreux accès à l’eau de la foret. Photo : Bulles + Bottillons

Le Nord

Le Nord est, selon moi, la région de l’ile qui gagne le plus à être connue. Les paysages sont dignes de Jurassic Park. Une grande partie est inaccessible en voiture. Du côté Est de cette vallée secrète se trouve Waipi’o. Il s’agit d’une vallée sacrée, d’où tous les anciens rois Hawaiiens sont originaires. Si vous êtes un hiker aguerri, le plus beau point de vue de l’ile, Waimanu Valley, se trouve à 16 miles (accessible à pied seulement). Sinon, la route s’arrête à Waipi’o, qui est également un magnifique point de vue. Si vous vous y aventurez, sachez que les natifs de l’ile n’aiment pas que les touristes s’y rendent. Il s’agit de leur lieu sacré. Si vous souhaitez tout de même y aller (un chemin accessible en 4 x 4 descend au bas de la vallée), soyez respectueux, ne dérangez pas, ne prenez rien et surtout, ne laissez rien. On ne niaise pas avec Waipi’o! Et partez avant la tombée du jour… Parait qu’il y a plein d’esprits des anciens qui rodent.

guide-voyage-hawaii-big-island-waipio-valley

Waipi’o Valley. Photo : Bulles + Bottillons

À l’Ouest de cet immense territoire inaccessible se trouve Polulu Valley. Cela a été un de nos coups de coeur à chéri et moi. Il faut se rendre complètement au bout de la route 270. Au bout, la vue est hors de ce monde! En hikant environ 2 kilomètres, en descendant, vous arriverez à une magnifique plage. Le sable noir est le plus fin que j’ai vu! La plage est pratiquement déserte et la baignade est plus qu’agréable. Attention, les vagues sont grosses par contre. D’un côté, vous aurez l’océan à perte de vue, de l’autre; une magnifique vallée. L’accès est gratuit.

guide-voyage-hawaii-big-island-polulu-valley

Polulu Valley. Photo : Bulles + Bottillons

La ville principale du Nord est Hawi (prononcé Avi). Nous y avons logé une semaine et nous avons adoré! La ville est charmante, authentique et accueillante. Doté de plusieurs boutiques 100 % locales et de restaurants à la cuisine DÉ-LI-CIEUSE, nous avons vraiment été séduits par ce village. Vous devez essayer le brunch du dimanche au Sushi Rocks et aller voir une groupe local au restaurant Bamboo. La ville est à une vingtaine de minute des plages et, dans l’autre direction, de la montagne Kohala, qui comprend le super village de Waimea et tous les ranchs de l’ile.

guide-voyage-hawaii-big-island-north-kohala

En route vers Waimea, la vue est incroyable. Photo : Bulles + Bottillons

L’Ouest

L’Ouest de l’ile comprend la 2e plus grande ville de l’ile, Kona. C’est là que nous avons atterris. Toutes les plages de sable blanc se trouvent sur ce côté, sur une bande d’environ 25 miles. Dans cette région, les activités aquatiques règnent! Les deux plus belles plages selon moi sont celles de l’hôtel Mauna Kea (l’accès est gratuit, mais il faut y aller tôt, car les passes de stationnement sont limitées!) et Hapuna Beach, juste à côté. Hapuna est souvent bondée par contre, ce que j’apprécie moins (5 $ par véhicule).

guide-voyage-hawaii-big-island-plage

La plage du Mauna Kea. Photo : Bulles + Bottillons

Pour la plongée en apnée, assurez-vous d’aller à Kahaluu, dans le magnifique village historique de Kailua. Cette plage (attention, c’est une plage de roche sous l’eau) est un des plus beaux endroits pour la plongée, avec un superbe récif de corail facilement accessible. Vous pourrez même louer votre équipement sur place. C’est également là que les débutants pourront s’adonner au surf. Des leçons sont par contre obligatoires, même si vous avez surfé quelques fois.

Après votre plongée, direction le village historique de Kailua, sur Ali’i Drive. Toutes les boutiques mignonnes s’y trouvent, ainsi que deux petites plages.

Pour souper : Annie’s Burger est un incontournable. Ce sont, de loin, les meilleurs hamburgers que j’ai mangés de ma vie. Le boeuf est élevé sur l’ile, les ingrédients sont frais et Annie fait toutes ses sauces et conserves.

C’est aussi dans cette région que vous pourrez voir le seul spectacle gratuit de danse polynésienne (Hula). Direction Mauna Lani, les lundis et mardis soirs, à 19 h.

guide-voyage-hawaii-big-island-hula

Le spectacle de Hula, au centre Mauna Lani. Photo : Bulles + Bottillons

Notre meilleur repas a aussi été dans ce coin, au restaurant Blue Dragon. Il s’agit d’un restaurant à ciel ouvert, qui reçoit des artistes locaux. La cuisine est locale, fraîche et délicieuse. Ouvert du jeudi au dimanche seulement, ça vaut le prix (autour de 150 $ pour 2, alcool inclus).

Le Sud

Un autre petit négligé des touristes, qui a pourtant tellement à offrir. Parmi les choses à voir il y a d’abord et avant tout le Parc national des volcans. Prenez au moins une journée complète pour aller voir ça, ça vaut la peine! Traverser le parc au complet prend environ 40 minutes en voiture, donc il y en a du stock à voir!

guide-voyage-hawaii-big-island-parc-national-des-volcans

Un des anciens cratères que vous pourrez traverser à la marche (hike d’environ 1 h 30) avec le volcan Kilauea, à droite. Photo : Bulles + Bottillons

Vous pourrez voir le volcan actif Kilauea, qui est en éruption continue depuis les années 1980. Le jour, on ne voit que de la fumée, mais restez jusqu’à la noirceur et vous apercevrez la lave! C’est un spectacle ahurissant! On voit la lave rouge-orange bouillonner furieusement. Et le bruit que ça fait… Il n’y a pas de mots. Si vous souhaitez voir la lave se déverser dans l’océan, vous devrez par contre réserver un tour d’hélicoptère.

guide-voyage-hawaii-big-island-volcan-kilauea

Voici un aperçu de la lave, le soir. Photo : Bulles + Bottillons

Outre le volcan actif, vous pourrez également vous promener à proximité, et même dessus, d’autres volcans endormis. Rendez-vous également dans les tubes de lave, qui ont été formés par de l’ancienne lave qui a coulé à grande vitesse. Plusieurs randonnées sont offertes, pour tous les niveaux de condition physique. L’accès au parc coûte 10 $ par voiture et la passe est bonne pour une semaine.

guide-voyage-hawaii-big-island-parc-national-des-volcans-bulles-et-bottillons

Une des nombreuses vues impressionnantes du parc. Vous pouvez également admirer mon beau outfit de hikeuse/touriste! Photo : Bulles + Bottillons

Outre les volcans, vous pouvez également vous rendre à la pointe Sud de l’ile, en conduisant sur une route déserte de 12 miles (South Point Road). La vue en vaut la peine, surtout pour regarder les couchers de soleil. Du haut d’une falaise, vous pourrez probablement regarder des baleines de près, qui vous donneront un spectacle gratuit. Si vous marchez quelques kilomètres, vous pourrez également voir l’une des deux seules plages de sable vert au monde. (Les deux fois qu’on a voulu s’y rendre, on est arrivé trop tard pour pouvoir faire la marche avant la tombée du jour, donc prenez-vous d’avance!).

En vous rendant à la plage de sable noir de Punaluu, où vous pourrez voir et nager avec des tortues de mer, arrêtez-vous à la boulangerie du même nom. Vous pourrez y déguster la pâtisserie de l’ile, les délicieux Malasadas. (Une sorte de boule de pâte fraiche, frite et saupoudrée de sucre et cannelle. C’est si bon!)

guide-voyage-hawaii-big-island-tortues-punaluu

Black Sand Beach, Punaluu. Photo : Bulles + Bottillons

Finalement, allez vous promener dans le village de Pahoa, qui a bien failli être détruit par la lave avant qu’on arrive! Heureusement, cette dernière a changé de trajectoire. Le village a une superbe vibe peace and love, les bâtiments historiques sont colorés et les gens sont super sympathiques. Tout près, vous pourrez aller aux Kapoho tide pools, des centaines de piscines naturelles d’eau salée chauffées par la chaleur des volcans, qui contiennent plein de vie marine à observer. Vous pouvez aussi juste relaxer dans l’eau chaude ;) L’endroit est peu connu et vraiment tranquille.

guide-voyage-hawaii-big-island-kapoho-tide-pools

Kapoho Tide Pools. Photo : Bulles + Bottillons

À savoir

  • Outre les connus Aloha et Mahalo, les natifs de l’ile n’aiment pas que les touristes essaient de parler leur langue, le pidgin. Contrairement à d’autres endroits, ce n’est pas vu comme une marque de respect.
  • Les gens vivent au rythme du soleil. Donc tout commence tôt… et se termine tôt. La plupart des restaurants ferment à 20 h (incluant le samedi soir) et certains ferment même à 18 h. Même chose pour les stations service. Ne manquez pas d’essence après 21 h!
  • Avec tous les climats différents, la température peut changer rapidement. Amenez-vous des vêtements en conséquence si vous pensez changer de région dans la même journée. Les soirées sont fraiches, même au bord de l’océan. Ce qui est génial, parce qu’on n’a pas besoin d’air climatisé!
  • Les prix sont très semblables à ce qu’on paye ici (sauf pour l’essence, qui est incroyablement moins cher), donc ne pensez pas sauvez de l’argent parce que beaucoup de choses sont cultivées sur l’ile.
  • Il y a énormément de production de café, qui est vraiment bon. À déguster sans modération! De plus, presque toutes les fermes de café sont ouvertes au public, pour visiter et repartir avec votre sac de café local.
  • La majorité des plages ne sont pas surveillées, soyez donc prudents dans l’eau!
  • L’alphabet pidgin comprenait seulement 12 lettres à l’origine. Donc pour nous, les noms se ressemblent beaucoup! Gardez toujours votre carte à portée de main.
  • Rapporter de la roche volcanique chez soi porte malheur! La déesse des volcans, Pele, jetterait le malheur sur les fautifs. Le gouvernement reçoit souvent des roches par la poste que les gens retournent parce qu’ils sont victimes de plusieurs malchances!
  • J’avais entendu des rumeurs comme quoi les natifs n’aimaient pas les touristes. Personnellement, nous avons seulement vécu des expériences positives. Les gens ont toujours été plus que sympathiques avec nous et on s’est senti accueillis ouvertement partout. Pour nous, l’une des plus belles expériences du voyage a été d’avoir rencontré tous ces gens si gentils.
  • Ne soyez pas pressés, ni stressés. À Hawaii, on relaxe, on prend son temps, on sourit et on est profite de la vie! C’est le Aloha Spirit <3

Avant de partir, on se faisait beaucoup dire que 3-4 jours sur Big Island était ben en masse. Ce n’est pas vrai!! Il y a tant de choses à voir et à faire. N’hésitez pas à réserver deux semaines sur l’ile, vous en aurez pour votre argent.

Alors, est-ce que c’est sur votre Bucket List? :)

Répondre à Elodie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *