Chers enseignants

Chers enseignants,

En cette journée un peu trop divisée à mon goût, je veux vous donner mon support, mon appui. Du fin fond de mon rang, je ne peux pas faire grand chose, mais sur le Web, j’ai quand même un petite voix.

Honnêtement, je ne comprends pas que des personnes puissent chialer sur vos motivations. Osent dire que vous vous plaignez pour rien. Chaque fois que je lis des commentaires plates comme ça, le poil me lève de sur les bras.

Oui, c’est plate que les conséquences touchent les enfants. Mais si tous les parents de ces enfants étaient capables de réaliser la situation des enseignants et pourquoi ils veulent du changement, il n’y aurait pas de problème.

Heureusement, certains comprennent. Mais il y a une maudite bonne gang qui fait juste chialer que leur enfant ne pourra pas mettre de costume d’Halloween pis que c’est dont méchant et inhumain de faire ça à des kids.

J’aimerais tellement ça que chaque parent qui ose chialer sur le travail des enseignants soit forcé à venir travailler dans une école une journée. Une journée dans la vie d’un enseignant, incluant donc d’arriver plus tôt pour décorer et arranger la classe, de rester pour les activités parascolaires et d’arriver à la maison et de travailler encore sur des projets pour les enfants. Ou faire de la correction. Ou planifier la prochaine sortie. Ou devoir assister à une réunion. Et n’oubliez pas : quand vous êtes à l’école, vous devez être pédagogique, patient, ouvert et interagir toute la journée avec d’autres être humains. C’est pas donné à tous ça. Et j’oubliais : vos pauses? Surveillance. Rencontres. Correction. Préparation de la prochaine classe.

Pendant votre journée, vos devrez régler des chicanes qui ont crissement pas de bon sens. La crise que votre kid fait de temps en temps? Vous devrez en vivre plusieurs, dans la même journée, avec plusieurs enfants.

Et oubliez ça de juste sacrer votre flo sur le iPad pour avoir la paix pendant une heure. HELL NO. À l’école, on fait des activités pédagogiques, où les enfants apprennent et interagissent avec leurs pairs. Pas d’affaire de les scotcher devant la télé pour avoir un moment pour vous.

Les profs demandent d’être rémunérés plus, justement parce qu’ils font tellement plus. On ne parle pas d’une job à 32 heures semaines, comme le stipule le gouvernement, mais bien de 45, 50, 55 heures.

Les enseignants sont passionnés, ils donnent sans relâche. Mais à un moment donné, ils ont le droit d’être à boutte.

Ils élèvent nos enfants et reçoivent de l’ingratitude? Calvaire, raison de plus pour protester.

Je n’ai jamais été prof. J’ai travaillé dans un camp de jour, j’ai entraîné des grands et moins grands en ski et en athlétisme et j’ai surveillé le gym d’une école secondaire. Juste ça, c’était beaucoup.

En arrivant en campagne, j’ai pensé à être prof, parce que c’est un emploi qui se pratique bien en région et que ça ne demandait pas de refaire un bac avec mes études. J’y ai pensé sérieusement, peut-être 48 heures. Puis, j’y ai vraiment réfléchi. Tout ce que ça implique. Toute la patience, que je n’ai clairement pas, que ça va me demander.

Vous savez quoi? Je me suis dit, jamais je ne pourrais être prof, parce que jamais je n’aurais la patience d’élever mes propres enfants après UNE journée à l’école. Pas une année scolaire. Une journée.

Les profs sont des saints.

Seigneur qu’ils méritent l’admiration de toutes les personnes qui ont des enfants à l’école, au minimum. Ça devrait aller de soi : tu as un enfant à l’école? Exprime de la gratitude envers ses enseignants.

Tu penses avoir des enfants un jour qui vont fréquenter le système d’éducation? Supporte maintenant les enseignants qui vont prendre soin de tes enfants plus tard.

Tu as des neveux, nièces, petits cousins, filleul, whatever qui vont école?  Appuie dont les enseignants pour eux.

Ben oui c’est plate que les enfants ne puissent pas se costumer à l’Halloween. Ben oui c’est plate que l’activité de ballon machin ait été coupée. Mais c’est crissement plus plate de faire un travail oh combien important dans la société et qu’il ne soit pas apprécié à sa juste valeur.

Chers enseignants,

Gardez la tête haute. Tenez votre boutte. Et merci d’avance pour tout ce que vous ferez pour mes petits monstres à moi.

Répondre à Aglaé Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *