Bilan de 2016

Retour sur 2016… OUF. En y songeant, ça m’étourdit un peu. Quelle année remplie ça a été pour moi. Une vraie montagne russe. Les bas les plus bas de ma vie et les hauts et les plus hauts de ma vie. À l’aube de 2017, j’aime bien prendre le temps de revenir sur les derniers 365 jours, voir ce que j’ai appris, ce qui m’a fait grandir et être fière de moi aussi. On a tendance à minimiser les grandes choses qu’on fait ou a les oublier. C’est facile de trouver qu’on n’est pas assez ci, pas assez ça, qu’on en fait pas assez… Mais quand on prend le temps d’y penser, on voit rapidement que OUI, tabarnouche qu’on est hot. C’est correct de se donner des petites tapes dans le dos des fois. Je vous invite d’ailleurs fortement à faire l’exercice vous aussi.

L’année a commencé en FEU côté professionnel. J’ai démarré l’Académie du Blogue, j’ai rempli 2 retraites au Nicaragua, j’ai rebrandé au grand complet Bulles & Bottillons, pour le rendre plus actuel et plus à mon image, j’ai refait le site et redéfinit le contenu qui s’y trouve. J’ai créé le programme 2 semaines pour arrêter de niaiser, avec Fit Hippie et le cours gratuit de démarrage de blogue, avec l’Académie, en plus du ebook Blogue 101 de genre 125 pages qui comprend tout ce qu’il faut savoir pour créer le blogue de ses rêves. Tout ça, je pense que c’était mon mois de janvier. WHATTTTT!

La vérité, c’est que personnellement, ça n’allait pas du tout. J’en ai parlé un peu dans cet article qui explique mon move au Nicaragua (on y revient), mais ça brassait énormément avec ma belle-famille de l’époque, qui ne m’aimait pas DU TOUT et était vraiment pas fine avec moi. Tout ça amenait beaucoup de tensions dans mon couple, qui ne faisaient que grossir au fil des journées. Je sentais que je perdais l’appui de mon copain, qu’il s’impatientait de me voir ne pas me remettre de tout ça, de ne pas vouloir pardonner et faire comme si de rien n’était. Ça durait depuis quelques temps et ça ne faisait qu’empirer. Je me suis donc jetée corps et âme dans le travail. Mes journées commençaient à 7 h et se terminaient rarement avant 20 h. Ajoutez à ça un entraînement pour un demi-marathon (parce que, why not han), j’avais peu de temps libre et surtout, peu de temps pour réfléchir, pour prendre du temps pour moi et pour finalement faire face à ce que je vivais. J’ai fait l’autruche comme ça pendant des mois. Plus de travail, moins de sentiments.

J’ai eu un petit répit avec un beau voyage à Walt Disney, avec ma maman, pour le demi-marathon des princesses (OMG) et hop, je suis replongée dans le même cycle malsain.

Demi marathon des Princesses - Bulles et Bottillons

Ça a continué comme ça jusqu’en avril, où je suis finalement allée au Nicaragua, pour animer deux retraites Fit Hippie et ça a changé ma vie. Je me suis enfin sentie assez en sécurité pour me permettre de vivre ce que j’avais à vivre, réfléchir sur mes sentiments, mes valeurs et redonner de l’espace à mon intuition, que j’essayais désespérément de faire taire depuis des mois. J’ai allongé mon voyage pour me laisser plus de temps pour vivre le tout. Et là BAM, tout a déboulé.

Je ne voulais pas vivre ainsi. Je ne voulais pas de personnes méchantes et toxiques dans mon entourage. Je n’avais pas à tolérer ou excuser quelconque comportement irrespectueux envers moi. Je réalisais toutes les différences profondes que mon ex et moi on partageait. Même si on s’est beaucoup aimé, il y avait des choses profondément ancrées en nous qui faisaient que ça ne fonctionnerait jamais (outre sa famille ahah). Mon esprit “wild child”, mon côté hippie, mes valeurs très très loin du monde traditionnel et conservateur qu’il connaissait, notre rapport à l’argent, notre vision du rôle de la femme, etc.

Et au-delà de ça, j’en avais marre de ce que la société m’imposait. Je voulais juste partir. Me départir de toutes mes affaires pour bien compléter le gros ménage mental que je venais de faire, repartir à neuf et juste sacrer mon camp.

Je ne vais pas vous réécrire la même histoire encore et encore, mais c’est au Nicaragua que j’ai rencontré l’amour de ma vie, Stan, et que je suis tombée enceinte. Vous pouvez lire l’article sur le sujet si ça vous intéresse ou celui-là, sur notre retour du Nicaragua ou encore celui-là, axé sur ma grossesse :)

Devenir parents aussi rapidement nous a forcé à avoir de très grosses discussions sur l’avenir, sur nos valeurs, ce qui compte pour nous, etc. Des discussions honnêtes, franches, douces et ouvertes. Cela nous a aussi rendu moins égoïstes : sans même y penser, notre bébé est devenu notre priorité et toutes nos décisions ont découlé d’elle, pour assurer son bien-être.

Le Nicaragua nous a amené un côté très simple et minimaliste, on a besoin de peu pour être heureux et on l’a réalisé encore plus là-bas.

13914080_1727083300891820_4873885225810573466_o

Côté professionnel, les mois au Nicaragua m’ont permis de refaire le plein d’énergie un peu. Avec une connexion Internet très go with the flow et des shifts à faire à l’auberge où j’étais bénévole, ça me laissait beaucoup moins de temps qu’à l’habitude pour travailler. Ça n’a pas été la période la plus intense en productivité, je travaillais rarement plus de 20-25 heures par semaine. Mais j’ai réalisé que la terre tournait quand même, que vous avez continué d’être là. Et même, à ma surprise, en plus grand nombre qu’avant! Partager mon histoire, mon parcours, ça vous a vraiment parlé.

Retour au Québec, en septembre, pour animer des événements et pour commencer les suivis prénataux à l’hôpital. Le Nicaragua c’est merveilleux, mais ce n’est pas là qu’on allait avoir un bon suivi médical!

L’automne a été vraiment fou! La course des Femmes a d’abord eu lieu, où j’ai appris à la dure à me revirer sur un 10 cenne. Le commanditaire principal m’a lâchée à 2 semaines de l’événement. Mais bon, on apprend! Puis, il y a eu le premier Camp Fit Hippie, qui a été un succès de A à Z! Tellement une fin de semaine magique, je n’en reviens pas encore quand j’y pense. Ça a été si génial, que j’en ai créé une version hivernale, qui sera du 24 au 26 février, soit dit en passant.

Des petites vacances en Gaspésie bien méritées après tout ça et pour faire découvrir ce beau coin de pays à Stan et hop, on repart!

IMG_3761 copy

J’ai créé le Défi MINIMUM, un programme gratuit de 30 jours pour intégrer le minimalisme à toutes les facettes de sa vie. Celui-là, j’en suis vraiment fière. À ce jour, il y a eu près de 1500 participants (et vous pouvez toujours vous inscrire).

Je suis repartie au Nicaragua pour animer une 3e retraite avec Fit Hippie.

Et là au retour, je ne sais pas trop comment j’ai fait, mais j’ai célébré le 4e anniversaire de Bulles & Bottillons (WOW), j’ai lancé un nouveau produit qui me fait CAPOTER : le kit de la blogueuse organisée, qui est un méga outil d’organisation pour les blogueuses, les entrepreneures ou juste celles qui aiment organiser leurs projets. En plus, je l’ai fait avec Stan (qui est graphiste) et ça, ça remplit mon coeur de joie.

Aussi, on a refait le site Web de Fit Hippie au grand complet (il est fouuuuuu!), encore avec l’aide de Stan et de la super Najomie et j’ai lancé la Famille Fit Hippie, un abonnement bien-être mensuel avec trop de contenu cool chaque mois, 4 défis bien-être par année, un groupe Facebook, un événement exclusif chaque année et bien plus. Je m’emporte un peu quand je parle de ce projet ahah, j’en suis tellement fière! (Pis c’est juste 4 $ par mois OMG!)

L’automne a été bien rempli, mais plus équilibré qu’à l’habitude. On a pris des vacances, on est partis au Nicaragua, on a travaillé en équipe. Ça fait du bien et c’est assez nouveau pour moi ça!

Puis finalement, on est venus en France, début décembre, pour passer tout le mois avec la famille de Stan et découvrir les villages où on pourrait habiter quand on va venir s’installer cet été. On passe des moments merveilleux ici. Et on a trouvé où on allait habiter! J’ai tellement hâte!!

IMG_4093

À travers tout ça, on commence à préparer l’arrivée de notre petite fille ^_^

J’ai tellement hâte à 2017. J’ai une longue liste de projets qui vont arriver d’ici mon accouchement et ils font vraiment briller mes yeux et mon coeur. J’ai presque hâte à la fin des vacances pour m’y attaquer ahah!

L’hiver va être bien rempli pour préparer le mieux possible mon petit congé de maternité. Mais rempli de petits bonheurs aussi : on va profiter de l’hiver, faire la chambre de bébé, se préparer à la naissance, terminer d’amasser ce qu’il nous faut pour cette belle petite poulette. Profiter de nos derniers mois juste à deux aussi. On a tellement hâte de lui voir la binette, mais on vit dans le présent et on en profite pour vivre, tranquillement, à deux.

J’ai hâte de voir ce que la maternité me réserve. Ce que 2017 me réserve. Je n’ai jamais eu aussi hâte, tout en étant aussi zen, face à une nouvelle année, à de nouveaux changements qui approchent.

C’est à suivre :D

joyeuses-fetes

Je veux aussi profiter de cet article pour vous dire merci, sincèrement. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vous avez été en quelques sortes mon système de support cette année, dans mes moments plus difficiles, mes gros moves. Vous avez été toujours présentes, vous m’avez vraiment fait du bien avec vos messages. J’en ai reçu beaucoup dans les derniers mois et vous n’avez pas idée à quel point ils me touchent, chaque fois. Donc merci. ♥

Passez un magnifique temps des Fêtes, vivez doucement, riez beaucoup, prenez des tonnes de moments pour vous et profitez des petits bonheurs avec vos proches.

On se revoit en 2017!

Josée-Anne xx

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *