Au-delà de l’entraînement : les 6 règles d’or du gym

J’ai commencé à m’entraîner il y a un an et quelques jours. Cela a changé ma vie. Pour vrai. Pas parce que c’est à la mode. Pas parce que ça parait bien de prendre ses Nike en photo sur Instagram. Pas parce que ça me donne une excuse de m’habiller exclusivement en Lululemon. Au-delà des effets hyper positifs sur ma santé (des fois, je me prends pour Iron Woman),  fréquenter le gym plusieurs fois par semaine m’a permis d’assimiler des genre de petites leçons de vie qui, d’ailleurs, sont valables pour toutes les sphères de ma vie.

 

Pas facile à croire, hein? C’est pourquoi je vous dresse ici ma liste des 6 leçons apprises entre les 4 murs de mon gym.

I work out because

Photo: Pinterest

1. Prendre ses responsabilités

On a tous des must do qu’on remet toujours à plus tard, et on sait toutes qu’on finit par les faire à la bonne vieille butch-dernière-minute. Jamais je ne me suis donné d’excuses, et je peux vous garantir qu’à long terme c’est payant. Demain, c’est souvent trop tard. J’ai ri.

 

2. Never give up

Des fois, on est à boutte. On voudrait tout lâcher, parce que ça ne va pas comme on le voudrait, parce qu’on n’obtient pas les résultats souhaités, mais le sentiment du devoir accompli vient surpasser tout ça, promesse de cutie.

 

3. Les vrais amis savent attendre

Changer de style de vie, c’est pas juste déstabilisant pour vous, mais pour les gens autour de vous, qui vous voit changer alors qu’eux restent où vous les avez laissés. Peu importe les circonstances, lorsque la plupart s’enfuient, les vrais restent.

 

4. Pas de modèle à suivre, chacun sa voie et sa façon

Un ami m’a dit, à mes débuts à l’entraînement, de ne pas me comparer à la fille sur la machine à côté de moi parce que ses buts étaient sans doute différents des miens, donc son entraînement aussi.  C’est le jour où j’ai abandonné la pression de courir plus vite qu’une telle, ou de « performer » mieux qu’un tel. La seule personne à laquelle vous devez vous comparer, c’est VOUS!

 

5. Apprendre à vivre avec (et oublier!) les haters

Arrêter d’écouter les ceuses qui essayent de vous décourager, de vous ralentir, de vous dicter comment faire tel ou tel truc, c’est se libérer d’une pression inutile et s’offrir le cadeau de se faire confiance. Personne ne vous connait mieux que vous-même, c’est vous le boss!

 

6. On se fou de l’opinion des autres

Last but not least. Pour vrai. C’est la plus difficile à appliquer, mais la plus valable et la plus nécessaire. Les filles, vous savez comme moi qu’on est constamment jugées JUSTEMENT parce qu’on est constamment en train de juger les autres. À quoi bon s’en faire?

 

On n’apprend pas juste sur les bancs d’école. Moi, l’école de la vie, ça a été une grosse salle remplie de machines et d’hommes qui font « chest, bras, chest, chest, bras, dos » qui pue la sueur et où il fait 35 degrés en été. Et vous, ça été où et quoi, votre grande révélation?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *