Antidote Superalimentation : première épicerie végétalienne au Québec!

Montréal, attache ta tuque et range tes steaks, l’été 2014 risque de changer ton alimentation pour le mieux! C’est au courant de la période estivale à venir que le projet d’Élise Bellerose et Charles Pepin (sont cutes, hein!) verra finalement le jour dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Antidote Superalimentation, c’est la première épicerie entièrement végétalienne au Québec avec bar à jus et smoothies. Comme vous l’apprendrez sur son alléchant site Internet, vous pourrez vous y procurer des produits faits maison, bios, sans OMG, végétaliens, en plus des nombreux breuvages incluant thés et cafés. Une expérience qui plaira aussi aux plus carnivores de ce monde, parce que bien manger dépasse largement la nature des protéines que l’on met dans notre assiette!

CHARLES_ELISE-SMALL[1]

Voici mon entrevue avec Élise, qui nous parle de son projet avec une passion évidente!

 Premièrement, en quoi consiste le régime « végétalien »?

Le végétalisme est une alimentation axée uniquement sur les végétaux: fruits, légumes, légumineuses, grains, céréales, germination, pousses, noix, etc. Bref, tout ce qui vient du règne végétal en excluant tout ce qui provient du règne animal. Plus précisément, ça exclut également les sous-produits d’origine animale tels que le lait, les œufs, le miel, le fromage…

Quels sont les bienfaits de ce type d’alimentation sur notre santé?

En plus d’être exempt de cholestérol (sans exclure les bons gras!), le régime alimentaire végétalien offre de nombreux bienfaits pour la santé dont les preuves ne sont plus à faire. Par exemple, un risque plus faible d’obésité, de maladies du cœur, d’hypertension artérielle, de diabète de type 2 et de certains types de cancers. Évidemment, il sous-entend aussi un taux de cholestérol sanguin très, très bas et un risque plus faible de problèmes intestinaux. Car oui, les végétaux sont plus facilement assimilables par le corps et plus facilement éjectables aussi! (les végétaliens consomment beaucoup plus de fibres alimentaires, ce qui améliore la digestion).

On entend souvent dire que manger végétalien augmente la facture d’épicerie et le risque de carences pour le corps. Qu’en penses-tu?

Quand je mangeais de la viande avant, ça me coûtait aussi cher que maintenant. Un morceau de viande de « qualité » et un morceau de gruyère sont dispendieux, pour ne prendre que ces deux exemples-là. Disons que ce n’est pas une canne de fèves noires (qui peut nourrir 2 personnes) à 2,50$ qui va me ruiner. La majorité des végétaliens que je connais ne dépense pas plus qu’avant. Ce n’est pas le type d’alimentation, mais le type d’aliment qu’on choisit qui détermine la facture de notre panier d’épicerie.

Pour ce qui est des carences, c’est encore une fois un mythe pour faire peur aux gens et rabaisser ce type d’alimentation. Quand on fait ce changement alimentaire, il faut se renseigner avant pour savoir où trouver le calcium, les bonnes sources de protéines végétales, le fer, les oméga-3. Bref, il faut faire un peu de recherche, car oui, c’est tout un changement! Le gros bon sens est de mise ici!

D’où t’es venue l’idée de te lancer dans l’ouverture d’une épicerie spécialisée en alimentation végétalienne?

Après 10 ans à travailler en restauration, j’avais le goût d’ouvrir mon propre café, mais je ne voulais pas me lancer seule. De son côté, Charles, vrai passionné d’alimentation et de cuisine, a mis sa carrière en télé et web de côté pour aller travailler comme cuisinier. À force de ressasser nos idées, on a créé le projet en format cantine mobile. Malheureusement, la mise en place d’un règlement qui interdisait la préparation des aliments sans cuisine commerciale a freiné le projet pendant plus d’un an. C’est là que l’idée de rajouter un côté épicerie nous est venue, dans le but d’offrir un meilleur service aux consommateurs végétaliens.  On voulait sortir du moule des grandes épiceries sans tomber dans le trop grano. On voulait vraiment privilégier l’ambiance avant tout!

Lancement Antidote

Quelle est la mission d’Antidote Superalimentation?

Antidote Superalimentation a pour mission d’être l’épicerie québécoise leader dans l’offre de produits végétaliens, biologiques, équitables et sans-gluten. Nous voulons également être un lieu rassembleur où conférences, démos culinaires et visionnement de documentaires seront présentés. Nous avons comme mandat d’éduquer la population sur les bienfaits d’une alimentation sans produit d’origine animale, que ce soit pour notre santé, l’environnement ou les animaux.

En terminant, as-tu une recette à nous partager afin d’initier les cuties les moins expérimentées d’entre nous?

Vite vite comme ça, j’aurais envie de te donner ma recette de brunch préférée. Elle est facile à faire, très nourrissante et nutritive. En plus, aucun cochon n’a été tué pour faire le bacon!

Recette de Tofu brouillé avec bacon d’aubergine (pour deux personnes affamées)

1/2 bloc de tofu émietté (le rendre de la même grosseur que des oeufs brouillés)
1/2 oignon blanc haché
1 gousse d’ail haché finement
1/4 de tasse de tomates séchées au soleil, réhydratées dans un peu d’eau
3-4 asperges coupées en petits morceaux
3 c. à .soupe de levure alimentaire
1 c. à .soupe de curcuma
2. c. à .soupe de tamari sans blé
Poivre

Faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive à feu moyen. Dès que les morceaux sont translucides, ajouter l’ail. Faire revenir 1 à 2 min. Ajouter le tofu émietté et faire revenir 2 à 3 min. Ajouter ensuite la sauce tamari, la levure alimentaire, le curcuma, le poivre (par-dessus le curcuma) et bien mélanger jusqu’à ce que tous les morceaux soient bien enrobés. Faire revenir 2 à 3 min. Ajouter les tomates séchées (mais réhydratées!) et les morceaux d’asperges. Faire revenir encore 2-3min. Baisser le feu et couvrir pendant 5min.

Bacon d’aubergine

1 aubergine, tranchée en lanières
1/4 tasse de tamari sans blé
1/4 c.à.thé de fumée liquide (Liquid Smoke)

Préchauffer le four à 425F. Dans un bol assez grand, mélanger le tamari et la fumée liquide ensemble.
À l’aide d’une mandoline chinoise, trancher l’aubergine (pas trop mince, ni trop épais). Étendre les tranches d’aubergine sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin. Cuire 8 min et tourner à mi-cuisson.

Baisser le feu à 350F. À l’aide de pince, tremper les tranches d’aubergines légèrement brunies dans le mélange tamari/fumée liquide. Remettre les tranches sur la plaque et remettre au four pour 4-5min.

Accompagné le tout de patates à déjeuner et de toasts avec du pain intégral et vous aurez un déjeuner savoureux et nutritif. Voilà!

Recette brunch

Bon succès dans votre projet, Élise et Charles!

Je vous invite à visiter leur site web, leur page Facebook et à participer à la campagne de socio-financement du projet.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *