16 trucs pour réduire son impact écologique au quotidien

Depuis les dernières années, je me transforme en grano fais toujours plus attention à mon mode de vie. Que ce soit avec l’achat local et le No Made in China, l’alimentation végétarienne ou l’utilisation de produits naturels. Avec ce mode de vie plus conscient, j’ai développé des petits gestes au quotidien qui ne sont vraiment pas compliqués pour réduire votre impact écologique. Hey j’habite dans le fin fond d’un trou et je suis capable, je suis sûre que vous l’êtes aussi!

Récupérer l’eau de pluie

Suffit d’installer un gros contenant de plastique ou de métal (protégé contre la rouille) sous une gouttière et le tour est joué. Mieux vaut prendre le réflexe de couvrir le pot lorsqu’il ne pleut pas pour éviter que les moustiques y fassent leur nid. Vous pouvez utiliser cette eau pour arroser vos fleurs et votre jardin au lieu de celle de la ose (boyaux d’arrosage pour les amies d’Europe).

Faire du compost

Si votre ville offre le service, c’est encore plus facile! Sinon, vous pouvez vous construire un bac à compost relativement facilement, ou simplement faire un tas de compost si vous cour est assez grande. Il se vend des composteurs pour environ 70 dollars dans les Rona et Home Depot de ce monde.

Arrêter d’acheter des bouteilles d’eau

Ça sérieux, c’est un geste tellement simple, qui va en plus vous sauver de l’argent jeté par les fenêtres! Les compagnies de marketing ont inventé ce besoin tellement insensé. Payer pour de l’eau… Investissez dans une ou deux bonnes (et belles ^.^) bouteilles réutilisables et adoptez le réflexe de ne jamais sortir sans l’une d’elles.

Acheter en vrac en amenant ses contenants

Acheter en vrac, c’est d’abord plus économique (YAY!), mais c’est aussi très écologique, surtout si vous amenez vos contenants. Je vous conseille de vérifier avec la boutique en avance, puisque parfois (et très bizarrement), certaines vont vous dire non. Dans mon coin, je vais toujours au Marché Sarah avec mes pots Mason et la propriétaire m’aide même à les remplir!

Garder les pots de verre pour les réutiliser

En lien avec le point précédent, prenez l’habitude de conserver les pots de verre que vous pourrez réutiliser par après. Tout n’a pas besoin de prendre le chemin du bac de recyclage :)

Acheter seconde main

Prenez l’habitude, quand vous avez besoin de quelque chose, de fouiller dans les friperies, les ventes de garage, les magasins seconde main, les centres du partage, etc. Dans 80 % des cas, vous pourrez trouver. Non seulement, ça va vous coûter genre 10 fois moins cher, mais en plus, c’est super écolo. Peu importe les qualités « vertes » d’un produit, ça reste toujours mieux pour l’environnement de donner seconde vie à quelque chose qui existe déjà, que de créer quelque chose de nouveau.

Réfléchir avant d’acheter

Ce truc m’évite énormément d’achats inutiles. Il va de soi, mais ça m’a quand même pris 26 ans de dur labeur avant qu’il soit enfin implanté dans mon cerveau. Et même encore, j’ai parfois des petites rechutes. Reste que, de prendre 5-10-15 minutes dans le magasin à VRAIMENT penser si on en a besoin ou pas, c’est un beau truc pour éviter de gaspiller, d’acheter en double ou d’accumuler des trucs complètement inutiles.

Utiliser des produits naturels

Juste de mieux choisir ses produits ménagers, c’est un super départ! Des compagnies comme Attitude ou Bio-Vert se vendent même dans les épiceries et magasins à grande surface, alors pas d’excuse. Vous pouvez aussi vous procurer des nettoyants 100 % naturels (perso j’utilise celui de Au Naturel)

Et pour votre corps, il n’y a que des avantages à switcher au naturel! Je vous en parle en détails dans mon article sur le sujet.

Utiliser des tampons démaquillants lavables

Acheter 1 ou 2 paquets de tampons démaquillants réutilisables tout doux, vraiment pas compliqué comme geste han? :) Je les rince après chaque utilisation, prend quelques secondes pour les laver avec du savon doux (sinon c’est pas grave, c’est juste qu’ils vont rester tachés. Ils vont être tout aussi efficaces et propres quand même!) et après quelques utilisations, je les mets dans le panier de linge sale, tout simplement. Ils sont hyper doux, beaucoup plus gros que ceux jetables (donc pas besoin d’en utiliser 8 par démaquillage) et ils sont presque le même prix qu’un paquet de jetables, mais ils vous dureront bien plus longtemps. Les miens sont ceux de chez Druide et je les adore.

Utiliser des brosses à dents en bambou

Au lieu de prendre une brosse à dents en plastique, saviez-vous que vous pouviez acheter des brosses à dent en bambou 100 % compostables? Ça fait la même job, c’est plus joli dans votre salle de bain et c’est super écolo. #WIN

16 gestes pour réduire son impact écologique - brosse à dents en bambou

Changer son moumou de douche

Ok LOL, je sais pas comment appeler ça autrement, mais t’sais ce qu’on utilise pour se laver, qui est comme une éponge, mais pas vraiment parce que c’est plein de tissu ramassé ensemble par une corde. On met du gel de douche là-dessus et on le suspend dans la douche. Bon, la moumou de douche disais-je donc. Saviez-vous que vous pouviez remplacer ça par une éponge 100 % naturelle en vétiver, qui exfoliera doucement votre peau, tout en l’énergisant? Ça coûte 5 $ chez Druide et c’est bon pour 1 an, en plus de sentir naturellement super bon!

Privilégier les matériaux naturels

Un peu en lien avec les trois points précédents, prenez l’habitude de trouver des alternatives au plastique, quand c’est possible. Intégrez plus de bois, de verre, de céramique, de fibres naturelles, etc. Il y a presque toujours une alternative plus verte :)

Switcher pour la Diva Cup ou les serviettes lavables (ou du moins des tampons non-toxiques)

Ce qui va dans votre intérieur, ça ne fait AUCUN sens que ce soit aussi toxique que les produits sur le marché en ce moment. Oui, je parle de vous, méchants tampons et serviettes sanitaires. Sur le plan écologique, c’est mauvais, mais surtout, pour votre santé, c’est horrible! Si vous n’êtes pas trop au courant de tous les risques reliés aux SCT (Syndrome choc toxique) et de tous les produits chimiques qu’ils utilisent dans les produits d’hygiène féminine, je vous invite à lire sur le sujet.

Sachez qu’il existe des alternatives vraiment meilleures pour vous et pour l’environnement. D’abord, la fameuse coupe menstruelle ou Diva Cup. Si vous êtes capables, c’est sérieux la meilleure option de la vie. C’est zéro toxique pour nos corps, ça se garde des années quand on l’entretient bien, on ne sent rien quand on la porte et on peut la porter vraiment longtemps. C’est super pratique en voyage, quand on fait du sport, etc. Si vous avez des règles plus abondantes, ça ne vous demandera pas de la vider plus souvent que si vous changiez un tampon. Et si vous avez de petites règles, comme moi, vous pourrez la garder… Honnêtement je ne l’ai jamais remplie ahah. Je finis toujours par la vider parce que là, ça m’écoeurerait de la garder plus longtemps (ça finit par sentir. Dégueux je sais, mais voilà, vous saurez!). Je l’ai souvent 24 heures et je n’ai jamais eu de problème.

La première fois qu’on l’utilise, c’est weird, je ne vais pas vous mentir. Mais on passe vite par-dessus. Certaines femmes vont dire qu’elles ont essayé et que c’était inconfortable. Ça se peut, chaque personne et chaque intérieur est différent han! Si c’est le cas pour vous, ne vous faites pas souffrir par amour pour l’environnement là! Sachez qu’il existe des tampons qui sont faits à 100 % de coton organique, sans produits chimiques. La compagnie The Honest Company en vend, par exemple ou plus près de chez nous, il y en a de disponibles chez COOP COCO.

Il existe aussi des serviettes sanitaires réutilisables, lavables à la machine.

Ne pas emballer ses fruits et légumes

Autre mini geste tout simple : n’emballez pas vos fruits et légumes individuellement dans les ti sacs de plastique à l’épicerie. Vous allez les lavez une fois rendue chez vous de toute façon, non? Alors qu’est-ce que ça fait qu’ils touchent le panier ou le tapis de caisse?

Marchés fermiers, paniers locaux

Quand vous pouvez, fréquentez les marchés fermiers ou abonnez-vous à des paniers! Même à Montréal il y en a de disponibles à l’année longue, grâce aux Fermes Lufa. Allez au marché lorsqu’il y en a! En plus, c’est teeeeeellement plus l’fun que de faire l’épicerie (je suis la seule qui déteste faire l’épicerie?!).

DIYYYYYY

Et en terminant, et là, ça je sais que c’est la prochaine étape et que ce n’est pas « une petit geste du quotidien bébé fafa », mais sachez que faire vous-même vos produits de beauté et pour la maison, c’est vraiment pas si compliqué! Je me lance moi-même dans cette aventure, alors je vous partagerai mes recettes lorsqu’elles seront testées et approuvées :) Si ça vous intéresse, vous devez découvrir COOP COCO, la place pour acheter tous vos ingrédients.

Voilà! Vous voyez, plusieurs des gestes proposés aujourd’hui sont vraiment tout simples! Vous les utilisiez déjà? Sinon, quels sont vos trucs à vous?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *